gamerslance.com

Spirit of the North - Examen de la version Nintendo Switch


AprÚs avoir été publié en exclusivité fin 2019 sur PlayStation 4, Esprit du Nord arrive aujourd'hui sur PC et Nintendo Switch.

Développé par Infuse Studio, une maison de développement composée de seulement trois composants, le jeu est leur premier projet réel aprÚs avoir initialement concentré leur travail sur la création d'actifs pour Unreal Engine.

Patin à la main, nous nous retrouvons à explorer les paysages islandais sans limites, passant de zones enneigées et glacées à d'autres avec des étendues d'herbe infinies et des bùtiments en ruines.




Nous avons fait ce voyage sur la Nintendo Switch grĂące Ă  un code qui nous a Ă©tĂ© gracieusement accordĂ© en avant-premiĂšre, et maintenant nous sommes prĂȘts Ă  vous parler en profondeur du titre!

Yin e Yang

Dans cette aventure, nous jouons le rÎle d'un renard roux, qui erre au milieu des étendues enneigées.

Nous commencerons ce voyage seuls, pour trouver un compagnon au milieu de la désolation: un renard fantomatique.

Cela commencera à nous guider sur notre chemin et nous donnera la force de surmonter l'adversité, en éliminant la corruption qui ravage le territoire.

Il n'y a jamais de récit direct et le jeu ne nous montrera jamais de chemin. Par contre, ce dernier sera plutÎt intuitif, aussi parce que dans le ciel nous aurons comme indice pérenne pour nous orienter une traßnée rouge contre nature, représentant la corruption rampante.

En plus de notre protagoniste, il n'y a pas d'autres ĂȘtres vivants: les seules traces de vie humaine sont des bĂątiments aujourd'hui en ruines et des squelettes parfois mĂȘme pas intacts. Certains de ces squelettes sont de chamans, qui doivent ĂȘtre rĂ©unis avec leurs bĂątons afin de libĂ©rer leurs esprits.




Spirit of the North laisse parler les paramÚtresqui suggérer un soupçon d'histoire et ils nous donnent une raison de continuer ce voyage.

En plus de cela, autour de la carte on trouve des statues et autres iconographies de renards, des références pas trop voilées au Folklore islandais qui imprÚgnent tout le travail.

Le titre propose une expérience qui, à certains égards, peut se souvenir Voyage, titre développé par Thatgamecompany. En regardant le style du récit, la comparaison est presque inévitable.

Il y a des différences évidentes qui vont voir la composante gameplay des deux titres, mais ce qu'ils ont en commun, c'est que 'ambiance poétique qui imprÚgne toute l'aventure.

La puissance de l'Esprit

Au cours de notre voyage, nous nous retrouvons Ă  faire sections de plate-forme et pour rĂ©soudre certains petits puzzles d'abord facile, mais qui deviennent ensuite progressivement de plus en plus complexes, mĂȘme si jamais trop complexes. Au fur et Ă  mesure que nous progressons dans l'histoire, nous dĂ©bloquons des dieux pouvoirs qui nous permettent d'exploiter les capacitĂ©s de l'esprit qui nous suit pour avancer et Ă©liminer la corruption.

Pour utiliser les pouvoirs, nous devons d'abord trouver des fleurs bleues, qui surtout dans les premiers stades sont généreusement dispersées dans les piÚces. En les plaçant dessus et en appuyant sur A pour faire notre problÚme de renard, ce dernier est recouvert de symboles bleus.


Lorsque nous sommes "chargĂ©s", nous pouvons effectuer l'une des actions suivantes: avec X, nous dĂ©plaçons la queue pour illuminer des pierres spĂ©ciales avec des symboles gravĂ©s; avec Y nous Ă©voquons l'esprit du renard, qui peut accĂ©der Ă  des zones qui nous sont inaccessibles pour rĂ©soudre des Ă©nigmes; en tenant A, enfin, on charge une attaque qui nous sert Ă  dĂ©truire les sources de corruption, ce qui nous empĂȘche parfois d'avancer.



Les énigmes concernent principalement le premier des pouvoirs décrits: en allumant ou en désactivant des pierres, nous ouvrons des passages, ou, pour donner un exemple, nous élevons le niveau de l'eau pour accéder à des zones auparavant inaccessibles.
D'autres pierres, par contre, ont des piĂšces Ă  tourner, et nous le faisons en frappant A jusqu'Ă  ce que nous trouvions la bonne combinaison.

La partie la moins rĂ©ussiemalheureusement concerne il platforming, une partie assez fondamentale du gameplay. Les mouvements de notre renard ne sont pas assez prĂ©cis pour nous permettre de calibrer les sauts. Souvent on se retrouve Ă  faire les faux sauts pour cette raison, d'autres fois on se retrouve coincĂ© entre un rocher et un autre ou suspendu dans les airs mĂȘme si on a bien fait le saut.

Comme nous l'avons dĂ©jĂ  mentionnĂ©, il y a des chamans qui doivent ĂȘtre rĂ©unis avec leurs bĂątons afin de libĂ©rer leurs esprits. Ceux-ci se composent du collectables: on les trouve si on dĂ©cide de prendre plus de temps entre une grande surface et l'autre, mais elles ne sont pas indispensables Ă  la fin du jeu. Cependant, ils vous permettent d'allonger la durĂ©e de lecture d'une heure ou deux, venir avoir une expĂ©rience totale de cinq ou six heures.


La voix de la musique

Le véritable protagoniste de Spirit of the North est la bande originale. Les différentes chansons sont assez inspirées et viennent véhiculer une variété d'émotions au fur et à mesure que nous continuons l'histoire. Joseph Gifford, compositeur d'Infuse Studio, a fait preuve d'une grande maßtrise en donnant une voix au jeu à travers ses chansons.


La seule fausse note de tout le secteur audio du titre est le problÚme du renard qui, ressentis et ressentis au cours de notre expérience, ça ressemble plus à un chien qui aboie. Ce n'est évidemment pas un défaut trÚs important ou qui affecte la qualité du titre.


Spirit of the North Sceneries est tout simplement à couper le souffle Les décors, qu'il s'agisse d'une descente enneigée ou de prairies vertes sans fin, sont solennels et mémorables. De plus, les scénarios sont tous assez vastes, avec diverses zones optionnelles pour la chasse aux objets de collection, et sont traités dans les moindres détails.

Il en est de mĂȘme pour notre renard, qui se secoue Ă  chaque fois qu'il sort de l'eau et qui s'inquiĂšte quand on le fait courir trop longtemps, ralentissant son rythme. Sauf pour les sauts, dont nous avons parlĂ© plus tĂŽt, tous les autres mouvements ont Ă©tĂ© Ă©tudiĂ©s avec le plus grand soin.

Nous avons joué le titre sur Nintendo Switch, principalement en mode portable: la fréquence d'images est stable et ne ralentit jamais. la uploads ils ne sont pas nombreux et lorsqu'ils sont présents, ils sont plutÎt court. La seule chose que nous avons remarquée en jouant est que parfois, dans les plus grands scénarios, nous pouvons voir le chargement de la texture au fur et à mesure que nous progressons.

Deux renards, un destin

Spirit of the North est une expérience que nous ne pouvons que recommander. Du rythme rythmique et relaxant à la merveilleuse bande-son, il s'agit de un excellent début pour les gars d'Infuse Studio, qui ont transmis tout leur amour pour les jeux vidéo dans ce titre.

C'est certes un jeu qui ne convient pas à tout le monde, mais qui, pour ceux qui veulent lui donner une chance, peut réserver de belles surprises avec ses ambiances poétiques et mélancoliques.



Ajouter un commentaire de Spirit of the North - Examen de la version Nintendo Switch
Commentaire envoyé avec succÚs ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.