gamerslance.com

Rise of the Tomb Raider - Critique


Nous avons grandi avec elle et malgr√© cela il ne semble pas du tout que vingt ans se soient √©coul√©s depuis que nous l'avons rencontr√©e. Celui qui vous √©crit est un nostalgique, qui malgr√© notre cher Lara Croft a chang√© au fil du temps, du fait du besoin d'un public tr√®s diff√©rent de celui d'il y a vingt ans, elle est toujours l√† pour s'exciter avec elle. Le bon Rise of the Tomb Raider d√©j√† sorti il ‚Äč‚Äčy a un an sur la plateforme Xbox One et puis continuez aussi PC quelques mois plus tard, restant toujours une exclusivit√© temporelle sur consoles. Apr√®s un an d'attente, le jeu arrive dans une √©dition intitul√©e "Celebration of Twenty Years", offrant non seulement le jeu de base pour la premi√®re fois, mais aussi un contenu exclusif qui sera disponible gratuitement sur d'autres plateformes, pour ceux qui poss√®dent le passe de saison, ou peut √™tre achet√© individuellement dans les magasins appropri√©s. Avant de mettre la main sur ce produit, nous avions de grandes attentes, puisque le pr√©d√©cesseur nous avait compl√®tement convaincus, faisant confiance au travail de Crystal Dynamics, un groupe tr√®s comp√©tent capable de ch√©rir ses erreurs avec le d√©sir de toujours s'am√©liorer. Le produit qui est sorti est d'une excellente finition, mais nous expliquons en d√©tail pourquoi dans cette revue.




Creuser dans le passé mais rester dans le présent

Une fois que nous aurons lanc√© l'histoire principale, nous nous retrouverons dans les hauteurs froides de la Sib√©rie, nous montrant un bref √©change de dialogues entre les Mlle Croft e Jonah Maiava, un tr√®s cher ami de notre jeune h√©ro√Įne. Apr√®s quelques minutes, le jeu nous m√®nera chronologiquement √† quelque temps plus t√īt dans la r√©gion sensuelle de la Syrie, nous introduisant ainsi au voyage qui Lara Croft elle a entrepris ce chapitre, dans lequel elle s'est concentr√©e sur la recherche de la tombe du proph√®te mortel et la b√©n√©diction de la vie √©ternelle. Cette recherche √©tait en cours Richard Croft ou le p√®re de Lara, mais malheureusement il n'a pas √©t√© en mesure d'atteindre son objectif et de r√©v√©ler le myst√®re, en fait la seule chose qu'il a trouv√©e √©tait seulement l'infamie des m√©dias de masse pour le conduire au suicide.




La zone syrienne n'est qu'une introduction, nous n'aurons pas l'occasion de l'explorer tout au long de notre p√©riple, donc pas de zone chaude et sablonneuse. Bien que cela puisse sembler inutile, le chapitre en Syrie est tr√®s important pour la compr√©hension de toute l'histoire, √† partir de l√† tout commence. L'histoire du jeu a un rythme fluctuant, entre hauts et bas il parvient √† trouver un √©quilibre, m√™me s'il faut dire que les aigus sont tr√®s pressants dans la premi√®re partie du jeu o√Ļ apr√®s une premi√®re torsion le battage m√©diatique est lanc√©. les √©toiles. Notre principal ennemi est la Trinity, un groupe de fanatiques qui, comme Lara puis son p√®re, cherchent d√©sesp√©r√©ment la source de la vie √©ternelle, traquant ainsi l'exil Croft. Les antagonistes et personnages secondaires de cette nouvelle histoire sont tous d'un bon niveau, on peut dire que nous √©tions satisfaits des motivations du premier, m√™me si on aurait pu s'attendre √† des informations plus utiles directement plut√īt qu'au travers des agendas et des messages radio √©parpill√©s autour du jeu. Comme vous l'avez compris, dans le jeu il y a des objets de collection sous forme de messages radio ou de journaux intimes qui vous permettent de mieux approfondir l'histoire du pr√©sent et du pass√©, de comprendre l'histoire qui suinte des lieux que nous visitons, gr√Ęce √† ce qu'elle est possible de cr√©er un sch√©ma mental de ce qui s'est pass√© dans le pass√©. Malgr√© les clich√©s qu'il y a et aussi souvent, le cher Tomb Raider revendique un r√©cit original du sien, dans un sch√©ma en dehors de ce qui peut √™tre vu dans Uncharted, le tout racont√© √† travers l'environnement et les personnes qui en font partie, impliquant le joueur √† trois ans. cent soixante degr√©s pendant toute sa dur√©e et au-del√†. Vers la fin, le jeu abuse des fusillades, nous obligeant √† nous battre pour continuer, nous mettant dans un √©tat de r√©p√©tition forc√©e et tra√ģnant lentement vers la fin. Malgr√© les √©v√©nements avec l'un des antagonistes, il est ferm√© √† la fin du voyage, malheureusement l'histoire laisse un espace ouvert, avec une sc√®ne After Credit qui oblige le joueur √† attendre une suite afin de bien comprendre sa signification. Bien s√Ľr, je suis s√Ľr qu'une suite n'est pas une mauvaise chose, mais nous nous serions attendus √† une sc√®ne After Credit un peu plus incisive. Le jeu prend √©galement des sc√®nes paranormales vers la fin, ce qui nous a rappel√© √† plusieurs endroits la derni√®re partie d'Uncharted 2: The Den of Thieves avec des ennemis aux capacit√©s particuli√®res.




Exploration et survie dans un sac mélangé

Dans ce nouveau chapitre, comme dans son prédécesseur, un mélange d'exploration et de survie a été utilisé, assaisonné d'un développement particulier du personnage, à partir de l'équipement jusqu'à son propre et véritable arbre de compétences. Allons-y dans l'ordre, parlons d'abord des compétences, celles-ci sont divisées en trois branches: la chasse qui permet de mieux développer les compétences de survie contre les animaux, le combat qui parvient à développer au mieux les compétences de combat de Lara à la fois physiques et avec des armes à feu et enfin la survie qui est principalement dédié à l'artisanat et au soin de notre caractère. En ce qui concerne l'exploration, même dans ce chapitre, nous avons de très grandes cartes pleines de contenu, en fait, il sera possible d'effectuer à la fois des missions secondaires livrées par des PNJ ou de compléter les tombes ou d'autres choses secondaires telles que des objets de collection et des explorations de grottes. Le facteur de survie devient pressant au cours du jeu, même pendant les combats, nos ennemis pourront facilement se mettre le dos au mur, nous obligeant soit à une retraite stratégique, soit à nous guérir à la volée puis à se heurter à nouveau immédiatement. Malheureusement dans les affrontements, il ne peut pas être caché que le titre a un système de visée qui n'est pas exactement précis, la plupart du temps nous nous sommes retrouvés légèrement "maladroits" dans la visée, surtout dans les affrontements les plus mouvementés, le désespoir devient très pressant et ennuyeux.


A partir de son Rise of the Tomb Raider, il a d√©velopp√© des param√®tres originaux tels que l'apprentissage de diff√©rentes langues afin de traduire les monolithes √©parpill√©s tout au long du jeu. Afin de d√©velopper nos connaissances, il est n√©cessaire de lire plus de monuments ou d'indices au cours du jeu, que l'on peut trouver √† la fois dans des lieux insidieux tels que des grottes et dans des lieux moins improbables tels que des b√Ętiments abandonn√©s ou des b√Ętiments d'une certaine importance. L'escalade est √©galement √† nouveau fr√©quente dans ce chapitre, d√©j√† vue dans les chapitres pr√©c√©dents et propos√©e √† nouveau ici ainsi que des fl√®ches √† cordes, fondamentales pour l'avancement du jeu. Nous avons aim√© la pr√©sence du grappin car il nous permet de nous sauver m√™me dans les phases critiques, car il ne manquera pas d'occasions de faire un faux pas vers un pr√©cipice ou un saut mal calibr√©. Ce qui brille le plus dans cette production, ce sont les r√©glages, √† certains moments, ils sont vraiment √©poustouflants et tout n'est d√©plac√© que par une console, nous montrant que bien que le PRO arrive, la version normale du produit phare de Sony peut encore le dire. . Les tombes font leur devoir, offrant toujours des espaces tr√®s vari√©s et uniques, √©galement d√©cor√©s √† leur meilleur gr√Ęce √† l'excellent moteur de Rise of the Tomb Raider.



Beaucoup de contenu supplémentaire pour promouvoir la longévité

Dans cette √©dition pour PlayStation 4, tous les dlc sont contenus, le premier d√©di√© aux missions de sto√Įcisme ou √† une survie coop√©rative en ligne o√Ļ, dans les domaines proc√©duraux, nous aurons l'occasion d'affronter diff√©rentes hordes d'ennemis. Un autre contenu suppl√©mentaire int√©ressant est "Blood Ties", une histoire se d√©roulant enti√®rement √† l'int√©rieur du manoir Croft, explorant ce dernier √† la recherche du testament de Richard Croft sans possibilit√© d'interactions dans des combats ou autres, on peut dire que c'est une exp√©rience enti√®rement. " Culturel "aux fins d'une √©tude plus approfondie. Le DLC susmentionn√© n'est pas le seul situ√© dans le manoir, en fait aussi "The Awakening of the Cold Darkness" se d√©roule √† cet endroit mais entour√© de zombies, avec une histoire parall√®le qui n'est pas tr√®s originale mais qui sait quand m√™me garder pour sa dur√©e. En tant que dernier DLC, nous avons quitt√© Baba Yaga, car c'est le seul qui est fusionn√© dans l'histoire principale, en fait pour pouvoir y jouer, nous devons d'abord atteindre la base sovi√©tique et commencer une qu√™te parall√®le qui nous transportera sur ce paranormal. voyage. Comme vous l'avez compris, les contenus suppl√©mentaires ne sont pas le top de la production mais ce sont certainement de bons ajouts qui favorisent la long√©vit√© du titre, notamment pour le sto√Įcisme en coop, id√©al pour passer quelques heures en compagnie d'amis.

Le moteur qui déplace le titre est vraiment excellent, il parvient à obtenir un impact visuel très incisif notamment dans les modèles polygonaux des personnages. La plupart du temps, nous étions satisfaits des immenses emplacements, car ils offraient de très bons visuels qui rendent l'expérience de jeu beaucoup plus agréable que prévu. La composante audio se vante de nombreux comédiens de voix italiens talentueux, tout d'abord Benedetta Ponticelli qui, comme dans le chapitre précédent, a exprimé Lara. Le secteur audio a également fait bonne impression, orné de nombreux effets dignes d'un Oscar et d'une excellente bande-son et, enfin et surtout, d'un thème de fin passionnant.

Commentaire final

Inutile de se retourner, Rise of the Tomb Raider est une production qui doit √™tre promue sans si ni mais, √©tant donn√© qu'elle pr√©sente un d√©veloppement et une maturation du personnage de mani√®re fluide et percutante. Dans ce chapitre, les gars de Crystal Dynamics ont parfaitement fait progresser Lara jusqu'√† la maturit√©, l'amenant √† se heurter √† diff√©rentes r√©alit√©s et √† son pass√© tortueux et tourmentant √©galement anim√© par la responsabilit√© qu'elle avait envers son p√®re. Pour jouer en faveur du titre, il y a aussi un √©l√©ment de survie et d'exploration tr√®s marqu√© et large, bien que ce dernier ne soit pas correctement accompagn√© d'un r√©cit oscaris√©, mais en tout cas ce dernier est tr√®s appr√©ciable et est aim√© m√™me avec sa fin. .qui n√©cessite n√©cessairement une suite. Que dire de plus? C'est s√Ľrement l'un de ces titres qui ne peuvent pas manquer dans votre collection, car Lara est de retour et l'a fait de la meilleure fa√ßon.



Ajouter un commentaire de Rise of the Tomb Raider - Critique
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.