gamerslance.com

Monster Hunter Rise - Démo testé


Nous avons finalement réussi à mettre la main sur la nouvelle créature Capcom, qui après 3 ans d'absence sur les plateformes Nintendo s'apprête à revenir en beauté.

Apr√®s la sortie de Monster Hunter Generations Ultime, la s√©rie est pass√©e aux consoles de salon et aux PC, gr√Ęce √† Monster Hunter World.

Ce dernier allait évoluer et bouleverser le système de combat qui était resté inchangé jusque-là, parvenant même à effacer la série qui, avant l'arrivée de World, était maltraité en Occident.




Alors qu'un nouveau chapitre nous arrivait, au même moment la suite de ce chapitre arrivait en Orient, qui introduisait plusieurs nouvelles fonctionnalités, des améliorations et le très désiré G-Rank, totalement absent de nos chapitres. Le soussigné avait même acheté une Nintendo 3DS japonaise pour pouvoir jouer à l'avance à ces nouveaux chapitres.

Puis, nous devons un grand merci à Monster Hunter World avec tout ce qu'il a réussi à proposer, y compris des mises à jour gratuites et l'énorme extension Iceborne a réussi à donner un signe à Capcom, lui faisant savoir que le marché de l'Est a faim de Monster Hunter.


Avec Monster Hunter Rise, la même chose se reproduira probablement, car le nouveau titre tente de plaire à la fois aux fans de chapitres classiques et aux nouveaux chapitres de World.

Bravo avec ce préambule, chez Binfogamer.com, nous sommes ici pour vous donner notre premier avis sur ce nouveau chapitre!


Retour à la chasse!

Téléchargé la démo et commencé, nous nous sommes immédiatement sentis chez nous, on nous présente le nouveau jeu avec un menu animé, qui présente une nouvelle figure du jeu, Minoto, qui nous ravit avec une chanson merveilleuse.



Ici, nous aurons deux choix, le premier est la chasse en solo, le second, la chasse en ligne. Nous avons évidemment testé les deux modes car le jeu prospère lorsqu'il est joué en multijoueur.

Les missions pour les deux modes restent les mêmes, nous aurons deux quêtes de tutoriel, utiles pour essayer les nouvelles fonctionnalités, telles que le Wyvern Ride et les bugs de fil.

Enfin, nous pouvons faire deux chasses, un avec le Gran Izuchi comme je montre la cible et l'autre avec le Mizutsune revenant de Monster Hunter Generations dans toute sa gloire et sa méchanceté.

Une fois la mission choisie, nous sommes confrontés au choix de la classe à utiliser, tous sont présents et 14 classes emblématiquesSauf surprises de dernière minute, Rise ne devrait pas en avoir de nouvelles.

Chaque classe a déjà un ensemble prédéfini qui ne peut pas être inspecté pour les compétences, les noms de pièces et les statistiques, pouvant éventuellement se cacher la présence de certains monstres non encore annoncés par Capcom, mais qui peut être facilement identifié en regardant de près l'armure de votre chasseur.

Mieux vaut revoir

N'ayant pas touché à un chapitre classique de Monster Hunter après l'avènement de World, nous avons préféré suivre d'abord les deux tutoriels afin de revenir un instant au jeu et surtout nous le recommandons à ceux qui abordent la série pour la première fois.



Les deux tutoriels ne sont pas tr√®s longs, vous aurez Ma√ģtre Utsushi √™tre votre guide, qui vous apprendra les bases du gameplay et vous le fera ressentir avec votre main le tour Wyvern.


Lors de la première, qui par rapport à la seconde met à notre disposition toute la zone, tandis que la seconde se limite à une arène, nous en avons profité pour revoir à travers les notes de chasse.

A l'intérieur, vous trouverez toutes les informations sur le jeu, utiles aussi bien pour les débutants que pour les plus expérimentés, notamment pour mieux comprendre certains aspects inédits du nouveau chapitre, coma la faune endémique, l'insecte fil de fer et le nouveau fidèle destrier qui vous accompagnera lors des chasses avec l'incontournable Felyne.

Canyne et Felyne

Avec une grande surprise les compagnons embl√©matiques de chaque retour de chasseur, les Felyne, qui ne peuvent malheureusement pas √™tre personnalis√©s dans la d√©mo, mais sont donn√©s au hasard, vous ne pourrez m√™me pas acc√©der √† leur menu pour √™tre capable de jeter un Ňďil √† l'ensemble d'armure et aux statistiques.

En plus d'eux, je Cayne, animaux quadrupèdes, qui peuvent être montés. Il vous suffit d'appuyer sur le bouton A pour monter à l'arrière de votre fidèle destrier, pour pouvoir parcourir la carte du jeu.

Le fonctionnement de la monture est le m√™me que celui vu dans Monster Hunter World, √† l'exception de certaines fonctions suppl√©mentaires, comme pouvoir aff√Ľter l'arme pendant que nous explorons ou √™tre en mesure de collecter les diff√©rents ingr√©dients, min√©raux, etc. sans avoir √† descendre du Cayne.



En plus de l'interaction possible pendant la balade, vous pouvez sauter, escalader des murs pour atteindre des points hauts, profitant ainsi de la verticalité de la nouvelle carte et vous pouvez même attaquer divers monstres.

Son comportement lorsqu'il est contr√īl√© par l'IA est similaire √† celui du Felyne, il vous aidera donc au combat en attaquant la cible.


Dans la démo, il n'a pas été possible de voir si ce nouveau compagnon peut également avoir du matériel, des compétences ou la possibilité de pouvoir être personnalisé.

Le fleuret, la faune endémique et l'insecte fil

En plus du Cayne, nous avons essayé le Fioretto, un nouvel instrument qui il nous permet d'absorber la puissance des différents Spiriuccelli, de nouvelles créatures qui donneront vie aux chasseurs, endurance, buffs et plus encore.

Une fois trouvées, ces nouvelles créatures peuvent être utilisées immédiatement ou plus tard, comme s'il s'agissait d'objets consommables.

Je souhaite vivement la bienvenue √† cette nouvelle int√©gration dans le jeu cil donne √©galement un r√īle important √† la zone environnante, puisque nous pourrons exploiter les divers animaux en notre faveur, par exemple dans une chasse, nous avons attir√© le Rathian vers le Mizutsune par une foetorbestie.

Une fois que les cr√©atures se sont rencontr√©es, elles se sont engag√©es dans la bataille, nous donnant une chance de nous infliger des d√©g√Ęts gratuits √† tous les deux.

Une autre fonction qui évolue bien avec la verticalité de la carte, qui pour la première fois sur les consoles Nintendo n'a plus de moments de chargement entre une zone et une autre, c'est que lié à l'insecte filaire qui nous permettra de gravir de nombreux murs dépourvus de vignes, mais qui ne nous feront pas atteindre aussi haut.

En fait, nous nous sommes souvent retrouvés au sol après avoir utilisé le Wire Insect, puisque l'action se limite à un élan vers la direction choisie, si le chasseur est alors confronté à une prise, celle-ci sera grimpée de manière autonome. Par contre, il n'y a rien de présent, si ce n'est un très grand mur, vous reviendrez avec un saut au sol.

Pour le moment c'est la seule fonction qui ne nous a pas totalement convaincusévidemment, étant une démo, nous n'avons qu'une seule carte disponible, nous espérons donc que dans la version finale du jeu, cette mécanique sera affinée et exploitée correctement dans les autres cartes.

Une autre utilisation du Wire Bug est liée au Wyvern Ride, la nouvelle fonctionnalité qui va à remplacer l'ancien support, introduit dans la série avec Chasseur de monstres 4.

L'outil vous permettra d'utiliser deux mouvements Ivoire qui diffèrent pour chaque type d'arme utilisé. Chaque mouvement Silkweave consommera une charge, et celles-ci peuvent être temporairement augmentées via les Thread Bugs, que vous trouverez dispersés sur la carte.

Apr√®s avoir effectu√© plusieurs mouvements Silkweave, vous pouvez ma√ģtriser le monstre et le monter. Oui, vous pouvez grimper au sommet d'un Rathian et parcourir la carte, le faisant se battre avec les monstres que vous rencontrerez le long de votre chemin.

Le nouveau mécanicien est une évolution claire de la conduite précédente, qui c'était limité à un simple bouton cassant afin de faire atterrir le monstre de cette manière.

Nous espérons seulement qu'il est disponible pour toutes les créatures du jeu et qu'il ne se limite pas à celles de plus petites dimensions, puisque Monster Hunter nous a également habitués à des monstres vraiment énormes.

Le moteur RE montre sa puissance sur le commutateur

Du peu que nous avons pu voir √† travers la d√©mo, sur le plan technique pour le moment, nous pouvons vous dire que le titre pr√©sente des mod√®les bien faits, pleins de d√©tails et d'environnements (les ruines sacr√©es) bien pens√©, qui gr√Ęce √† l'introduction de la faune end√©mique devient encore plus vivante qu'auparavant.

Le titre fonctionne sur Nintendo Switch à une vitesse fixe de 30 FPS, nous n'avons jamais remarqué de baisse lors de nos séances de chasse, que ce soit seul ou en compagnie, alors disons que nous sommes à un bon point en ce qui concerne l'optimisation du titre, qui est entièrement gérée du moteur RE.

Le jeu se rattrape une r√©solution de 960 √ó 540 en mode portable et 1344 √ó 756 en mode ancr√©, dans les deux cas, la fr√©quence d'images ne change pas, mais plut√īt, en plus d'une am√©lioration g√©n√©rale, la r√©solution de rendu de l'interface utilisateur change, en fait, dans l'ordinateur portable, ce sera en 720p, tandis que dans le dock, ce sera en 1080p.

Deux mois avant l'ouverture de la chasse

Avec ce test, nous sommes satisfaits du travail effectu√© par Capcom, qui sur papier et joy-con en main montre un produit pr√™t en ce qui concerne le c√īt√© technique, au lieu de cela pour le gameplay nous esp√©rons seulement qu'il sera encore affin√© avant ses d√©buts. .

Il ne reste plus qu'à attendre le 26 mars pour pouvoir retourner à la chasse aux monstres et qui sait quels futurs projets Capcom aura en réserve concernant d'éventuelles mises à jour ou DLC.



Ajouter un commentaire de Monster Hunter Rise - Démo testé
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.