gamerslance.com

Catherine Full Body - Examen de la version Nintendo Switch


L'irrésistible jeu de puzzle d'Atlus débarque sur l'hybride Nintendo.

Lorsque Catherine est arriv√©e sur les consoles de la derni√®re g√©n√©ration en 2011, cela repr√©sentait une parenth√®se courte mais tr√®s int√©ressante au milieu des diff√©rents Jrpgs de la maison Atlus puisque nous √©tions confront√©s √† un jeu de r√©flexion tr√®s particulier plut√īt qu'√† un jeu de r√īle japonais. Jeu.

C'était aussi surprenant de découvrir comment le jeu a reçu de nous la localisation italienne. Aujourd'hui, nous réexaminons comment l'édition définitive de Catherine a résisté au passage du temps depuis sa sortie originale, et comment elle fait tourner tout dans sa version Nintendo Switch, après avoir vu la version PlayStation 4 en action l'année dernière.




Cette fois, le triangle est devenu un carré!

L'intrigue du jeu verra le protagoniste de 32 ans, Vincent Brooks aux prises avec sa petite amie Katherine Mcbride, vous trouvez dans une situation inconfortable et dangereuse. Un vrai carré d'amour!

Nous ferons ensuite la connaissance de la belle et déterminée petite amie du protagoniste, de la sensuelle Catherine prêt à nous tenter avec ses avances, et quelques angéliques et douces Rin , dont nous ne révélons rien pour ne pas ruiner certains rebondissements.

Il nous appartiendra donc de d√©cider de rester aux c√īt√©s de la petite amie historique du protagoniste √† travers des hauts et des bas qui mettront le couple en crise, ou d'explorer de nouveaux horizons relationnels.

Tout sera assaisonné du style anime auquel Atlus nous a habitués ces dernières années avec des cinématiques à la fois dans le moteur et animées, ces dernières d'une belle finition encore aujourd'hui et enrichies pour l'occasion de toutes nouvelles séquences conçues pour étoffer celles déjà présentes dans la version originale.




Les séquences animées restent encore visuellement mémorables aujourd'hui et brillent d'une nouvelle lumière, en particulier dans la version portable.

La montée imperméable vers le succès (amoureuse)

Les événements de Vincent sont donc la toile de fond d'une aventure très particulière et parfois unique.

On se retrouve devant un titre qui mêle de manière experte des phases de simulateur social se déroulant de nuit dans l'emblématique Stray Sheep Bar, avec de vraies phases de gameplay.

La nuit notre t√Ęche sera de r√©soudre des √©nigmes verticales atypiques structur√©es comme une tour, dont les blocs mobiles nous permettront par leur mouvement de grimper jusqu'au sommet et de compl√©ter les diff√©rents √©tages du cauchemar.

Une fois que vous aurez franchi un certain nombre de niveaux par étage (scannés à travers les différentes nuits post bar), nous atteindrons alors le dernier niveau de l'étage dans lequel divers boss nés de la perplexité du protagoniste s'opposeront à la montée.

Les patrons dans les cauchemars sont étroitement liés à la psychologie du protagoniste, en plus d'être visuellement dérangeants.

Les niveaux présenteront progressivement une difficulté croissante qui nécessitera une certaine habileté et capacité de raisonnement de la part des joueurs. Les différents étages seront en effet équipés de blocs de propriétés différentes qui ajoutent une bonne variété générale.

Les montées coulent agréablement nettes de quelques petits défauts dans la caméra, ce qui n'affecte cependant pas la qualité globale du gameplay.




D'un niveau √† l'autre, il sera toujours possible de sauvegarder le jeu gr√Ęce √† une sorte de hub, dans lequel vous pourrez √©galement interagir avec d'autres PNJ pi√©g√©s dans le cauchemar, apprendre de nouvelles techniques d'escalade et acheter des objets utiles.

Dans le confessionnal, on vous posera des questions à répondre qui seront fondamentales pour la réalisation de l'un des 13 finales.

Les fins de Rin n√©cessitent des conditions sp√©ciales et ajoutent du contenu √† l'offre ludique d√©j√† ¬ęcors√©e¬Ľ.

Un vin vraiment corsé?

La version Full Body de Catherine dispose d'un mode suppl√©mentaire appel√© Remix dans lequel les niveaux originaux pr√©sentent une diff√©rence, √† savoir la pr√©sence de cha√ģnes indivisibles de blocs avec lesquels il faut traiter.

Ce mode garantit une bonne rejouabilité et pourrait également attirer ceux qui ont déjà eu l'occasion de jouer à la version originale.

Le mode Remix ravira aussi bien les anciens que les nouveaux utilisateurs qui se rapprochent du titre.

En plus de l'histoire principale, résiliable en 10 heures environ, le package est complété par les modes secondaires Arena et Tower of Babel qui vous permettent de jouer à la fois en coopération et en niveaux de difficulté élevés.

Pour ces modes, la version Nintendo Switch bénéficie du DLC, payé sur PlayStation 4, et ici disponible gratuitement.



On parle principalement de nouveaux personnages jouables autres que le protagoniste, notamment Joker directement de Persona 5, avec son propre thème musical et les voix des Phantom Thieves pour commenter l'ascension.


La beauté des femmes (en guerre)

Le secteur technique by Catherine: Full Body se pr√™te tr√®s bien √† la console Nintendo, notamment en mode portable o√Ļ l'aliasing est presque invisible gr√Ęce √† la petite taille de l'√©cran.

M√™me dans la version ancr√©e, le jeu est visuellement agr√©able, malgr√© quelques petites √©tapes, notamment gr√Ęce au style d'anime qui tient tr√®s bien malgr√© le faible nombre de polygones par rapport aux titres vus au cours de cette g√©n√©ration.

Les cinématiques animées brillent toujours par le soin et la propreté, et ne craignent aucune comparaison avec celles vues dans les titres plus récents, bénéficiant d'un design artistique extrêmement captivant.

L'accompagnement sonore de Shoji Meguro est désormais un gage de qualité. Dans les soirées passées avec Vincent au Stray Sheep Bar, il sera possible d'écouter différents morceaux tout en prenant un verre (avec une anecdote informative sur le même) à travers le juke-box.

Vous pouvez également écouter plusieurs autres morceaux du compositeur à partir d'autres titres Atlus.

Données techniques en main le jeu ne présente pas d'incertitudes du point de vue de la résolution, fonctionnant de manière stable en 1080p en station d'accueil en mode portable, il passe à 720p.

Dans les deux modes, la fréquence d'images reste indexé à 30 ips, démontrant toute la bonté du travail de conversion et d'optimisation.

La présence de 13 fins différentes, l'ajout du mode Remix, ainsi que les modes multijoueurs Arena et Tower of Babel garantissent une bonne rejouabilité, rendent ce package intéressant pour les possesseurs d'une Nintendo Switch.



Ajouter un commentaire de Catherine Full Body - Examen de la version Nintendo Switch
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.